Projet Gonaïves

Projet Gonaïves

En 2004, des bénévoles canadiens décident d’aller aider la population Haïtienne de l’hécatombe survenu à la suite des Ouragans Ivan et Jeanne. Gonaïves est la ville la plus frappée, le bilan s’élève à 2.620 blessés, 846 disparus, 300.000 sinistrés et plus de 3.000 morts. Les bénévoles tombent en amour avec un bébé retrouvé dans les décombres, qu’ils baptiseront Angèle.
À leur retour au Canada, ils apprennent la triste nouvelle, le décès de la petite Angèle. C’est ainsi que la Fondation des Foyers Angèle à vue le jour.